La fois où j’ai voulu barbouiller mon quartier

Saint-Sauveur:
Tu es le bruit qui résonne quand je pose ma tête sur l’oreiller.
Tu es la pute que je croise le matin en allant travailler.
Tu es la femme-chat que Jean a si longtemps fredonnée.
Tu es l’encre dans mon crayon quand vient le temps d’être inspirée.
Tu es la bouffe qui me rend heureuse le vendredi sur Saint-Vallier.
Tu es le centre de mes intérêts, celle qui me permet d’aller partout à pied…

Cliquez ici pour écouter la très fameuse pièce musicale « femme-chat », composée et interprétée par: La femme chat ronronne doucement; artiste prometteur de Saint-Sauveur.

Marcelle Maheu

Saint-Sauveur