Le Vieux-Québec c’est plein de petits poèmes

En ce beau matin d’hiver, la poète en moi hurle.
J’ai soudainement envie de cesser de me nommer à la troisième personne…
Je me sens tendre, douce et vaporeuse.
Je suis en contemplation devant mon Vieux.

FAIT QUE J’ÉCRIS DES HAÏKUS, TABARNAC !

*Pour Limoilou et Saint-Sauveur qui ignorent ce que sont des haïkus, servez-vous de Wikipédia.

Moi, j’ai le château
Moi, je serai la Reine
Le palais Montcalm
 
Carnaval d’hiver
Trompettes fatigantes
Bonhomm’ frenche-moi
 
Boulet de canon
Au milieu d’un arbre
Bang bang dans tes dents
 
Les portes Saint-Louis
Tombe en bas à’ Saint-Jean
Go à l’Hôtel Dieu
 
Est endimanchée
La mairie magnifique
Régis mon ami
 
 
Duchesse Vieux-Québec, poète parmi les plus grands.

 


 

 

 

Érika Soucy

Vieux-Québec